FOLIO 259 p               sue_hubbel

Un jour Sue Hubbel, biologiste de formation, ayant travaillé comme bibliothécaire, lasse de vire en marge de la société de consommation de l'Est américain, décide de changer de vie. Avec son mari elle part à la recherche d'un endroit où ils pourraient vivre loin des villes, suivant l'exemple du poète THoreau.Après avoir cherché ils trouvent cette ferme dans les monts Ozark, au sud est du Missouri, et, ne connaisssant rien à l'agriculture ni à l'élevage décident de créer un "ferme d'abeilles"
Voici le début de la péface de JMG Le Clézio.

Après le très bon moment passé à la lecture du livre du Blogoclub Un été prodigue de barbara Kingsolver j'ai eu envie de rester dans le thème de la nature et j'ai choisi ce livre après avoir lu la critique d'Allie.
Sue Hubbel n'est pas évrivain, ce livre n'est donc pas un roman mais plutôt un récit dans lequel la dame des abeilles a noté ses découvertes, ses observations de la nature  et de ses habitants avec la rigueur d'un entomologiste. Elle nous raconte bien sur la difficulté de vivre seule au milieu de la nature puisque son mari l'a quittée au bout de quelques années ses tâches quotidiennes mais elle retrace surtout sa vie avec les abeilles durant une année et c'est aussi une formidable observation de ce microcosme.Non amateurs de descriptions s'abstenir !

J'ai mis un certain temps à lire ce livre même si j'ai beaucoup aimé :ce n'est pas le genre de roman que l'on lit en 2 ou 3 jours. Je vis à la campagne et j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire dans le jardin ou je me sentais plus proche de l'auteure.

Si vous avez des suggestions de livre dans le thème je suis preneur.