DSCF1794

Ce roman raconte l'histoire de deux familles l'une arménienne l'autre turque. Armanoush est née d'une mère américaine et d'un père arménien. Ses parents sont divorcés et sa mère est remariée à Mustafa un homme turc. Dans la famille de son père l'un des personnage clé est sa grand mère Shushen. Séparée de sa famille à l'époque du génocide son frère la retrouve des années plus tard et l'emène en Amérique

Dans la famille de Mustafa les Kazanci Asya est née bâtarde. Une malédiction pèse sur les hommes qui meurent jeunes , Mustafa est le seul rescapé le fils adulé par toutes ces femmes mais il elle parti depuis 20 ans et ne revient jamais dans son pays d'origine.

Désireuse de connaître ses racines Armanoush part sur les pas de sa grand mère et se rend à l'insu de ses parents chez les Kazanci. Les deux jeunes filles se lient d'amitié et des secrets cachés se dévoilent.

Elif shafak évoque l'histoire sombre du génocide arménien par les turcs en 1915. L'empire Ottoman s'éteint sur ces évènements pour donner naissance à une Turquie moderne qui ne reconnaît pas le génocide. Ces deux peuples qui ont des cultures et une cuisine similaire sont devenus les pires ennemis.

Ce roman est foisonnant de personnages et les femmes de la famille Kazani sont particulièrement originales: Zelilah, le mère de Asya porte un piercing et des minis jupes et Banu sa soeur est voyante, on a l'impression de sentir les patisseries orientales qu'elles préparent. Elif Shafak nous fait passer de l'époque contemporaine à celle du génocide et nos découvrons des personnages attachants .Un grand coup de coeur pour ce roman .

Elif shafak est un ecrivain turc . Elle a longtemps vécu aux Etats Unis et travaille entre Istanbul et l'Arizona comme chroniqueuse et professeur d'université. L'héritage cosmopolite, les droits des femmes et le coexistence de l'Islam et des valeurs démocratiques occidentales sont au centre de son oeuvre