516nnchzdiL

 

Cécilia est la « femme parfaite »toujours impeccable Mère de trois filles , elle gère sa maison ses enfants et son mari et  à ses heures perdues organise des réunions tupperware.
Rachel est une des directrices de l’école des filles n’est plus que l’ombre d’elle-même depuis l’assassinat de sa fille resté impuni vingt ans auparavant
Tess elle va se retrouver chez sa mère après une trahison. Son mari avec qui elle forme un  couple heureux et fusionnel lui avoue qu’il est tombé amoureux de la cousine de Tess cette cousine qui est comme sa sœur mais qui vient juste de perdre 30 kilos ..

Le coup de tonnerre arrive lorsque Cecilia va chercher une relique dans le grenier et trouve une lettre de son mari qui lui est adressée à ouvrir après ma mort . Et ce qu’elle va découvrir dedans va changer sa vie . Forcément un lien se dessine entre ces trois femmes.

Le roman se passe en  Australie  à pas aux Etats Unis dans Wisteria Lane mais l’ambiance des desperate house wives y est et Cecilia fait vraiment penser à Bree avec ses boîtes et sa vie bien rangées  .On découvre assez rapidement ce que la lettre contient mais on le devine encore plus rapidement ce n’est pas le vrai sujet du livre. Les thèmes de la mort, du deuil et de l’adultère sont abordés sans pour autant tomber dans le pathos . L’histoire est prenante le style fluide je ne me suis jamais ennuyée et je me suis attachée aux trois femmes .

La fin du livre laisse au lecteur une porte ouverte qu’aurions nous fait à la place des personnages ? 

****

 

****